8/03/2013

Un petit billet du fond de l'été

Voilà plus d'un mois que je n'ai pas écris.  De toute manière, vous étiez probablement en vacances ou bien occupées à vos projets estivaux.  J'ai fait comme vous aussi.  Je suis partie en voyage seule avec mes deux fils.  J'ai choisi la facilité d'un tout-inclus et je ne le regrette pas. J'ai même réussi à me reposer.  Ils ont été d'excellents petits voyageurs et très bientôt, je pourrai augmenter le niveau de difficulté des voyages.

Raphaël et Louis-Philippe en vacances, 2013
Ce qui m'a le plus frappée pendant ce voyage, c'est à quel point mes fils ont réussi à avoir une influence positive sur moi.  Pendant dix jours, j'ai vécu à leur rythme, à la seconde près, sans penser à hier ou à demain.   Il y avait longtemps que je n'avais pas passé une aussi longue période en leur seule compagnie et c'est ce qui m'a le plus apaisée.  J'en ai appris un peu plus sur le bonheur en les regardant jouer dans le sable.  Si on se rapprochait de l'enfance, on serait peut-être plus heureux, moins anxieux, moins peureux.  On se laisserait peut-être un peu plus d'espace pour vivre ce qu'on a à vivre au présent.

Comme je suis philosophe ce matin ;-)

2 commentaires :

  1. C'est bien d'être philosophe Christine, car ce que tu dis est tellement vrai. Se connecter à l'enfant dans nous plus souvent, nous ferrait le plus grand bien. Pour quelques instants vivre dans le moment. :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Paulina! Excuse mon retard!!! Oui, je me dis souvent que les enfants en savent plus long que nous sur le bonheur...

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser un commentaire! C'est toujours très apprécié!