2/26/2011

L'avenir de Mamamiiia en réflexion

J'écris de moins en moins souvent, car je suis prise dans le vortex de la vie quotidienne.  En théorie, et si je suivais avec un peu plus de rigueur les principes de Laura Vanderkam dans 168 hours a week, je pourrais alimenter mon blogue plus souvent, mais c'est la fatigue qui prend le dessus en soirée. Honnêtement, il m'arrive très souvent de m'assoupir avec mon fils après lui avoir lu son histoire, hypnotisée par la lecture. Et quand je me réveille, il est l'heure de me mettre au lit.  Avec le transport en commun et la routine du matin (maison-école-garderie-autobus), je dois me lever à 5h45 pour avoir le temps de me préparer avant que les enfants se réveillent.  Or, depuis quelques semaines, j'ai remplacé le train par l'autobus en matinée : l'horaire du train est trop rigide et je n'avais plus envie de me stresser comme une folle le matin.  Au moins, l'autobus passe aux 10-15 minutes et au final, j'arrive plus vite au boulot.

La relâche fera du bien.  On se prend deux journées en famille loin de la circulation.  Pas  de grand voyage cette année.  Trop claqués.  On va se reposer, initier le grand au ski alpin, aller au biôdome ou au centre des sciences.  Rien d'extravagant.  Nous avons besoin de respirer, de ralentir. 

Sur une autre note, je me questionne sur l'avenir de Mamamiiia.  Le sujet est-il encore pertinent?  Voilà cinq ans bientôt que ce blogue existe et je m'interroge : si je ne l'alimente plus autant est-ce tant par manque de temps ou bien parce que le sujet est épuisé?  Est-ce parce que je me consacre davantage à mon avenir professionnel que je délaisse peu à peu ce sujet plus en lien avec la sphère personnelle?  Peut-être ai-je envie de changement, de passer à une autre étape de ma vie de blogueuse? Peut-être ai-je envie d'un autre blogue?
Or, comment cesse-t-on d'alimenter un blogue?  Couper une conversation qui dure depuis longtemps c'est un peu indélicat, non?  Et qu'est-ce qu'on fait avec un blogue qui s'éteint?  Le laisse-t-on aller à la dérive? Le cède-t-on à quelqu'un d'autre? Attend-t-on qu'il s'essouffle de lui-même ou coupe-t-on bêtement le courant du jour au lendemain?  Je vous laisse m'éclairer...comme vous avez si bien su le faire dans le passé :-)

11 commentaires :

  1. Je me pose exactement la même question par rapport à mon blogue! Le temps me manque et je manque d'inspiration pour des billets "d'envergure". Mettre seulement des anecdotes en ligne, est-ce vraiment ce que je voulais faire au départ, lorsque j'ai démarré ma page maternité?

    Je suis confuse! J'hésite entre le maintenir ouvert pour les fois où j'ai vraiment des trucs importants et pertinents à partager, le restreindre à un certain nombre de lecteurs et le fermer... Bonne réflexion à toi!

    RépondreSupprimer
  2. Oh la la!
    Une bombe ce questionnement!
    Je souhaite que tu prennes la meilleure décision... pour toi!

    Je glisse un mot au sujet de ce billet dans ma revue de blogues de la semaine. Peut-être recevras-tu des commentaires pour t'aider dans ta réflexion.

    http://www.la-mere-est-calme.com/2011/02/quand-dimanche-rime-avec-potinage_25.html

    Julie

    RépondreSupprimer
  3. Moi je trouverais triste de ne plus te lire :( Mais je peux comprendre ta situation ;) Mais peut-etre pourrais-tu introduire une autre Mamamamia exaltée et resté pas loin ;) En tout cas prends soin de toi :)

    RépondreSupprimer
  4. Perso, j'ai juste fermé le mien. Je m'en ennuie des fois, mais ma collaboration avec La mère est calme et le ciel et bleu me contente et en fait m'a permis quelque chose que je n'imaginais même pas. Depuis, je continue à écrire dans mes temps libres, mais des histoires pour enfants. Elles ne seront probablement jamais lu a d'autre que mon fils, mais je trouvais qu'à la place de me concentrer sur moi-même et mon petit monde. J'ai une place où ma vie de blogueuse continue, mais ce n'est plus moi qui doit m'occuper de tout toute seule et ça c'était l'idéal pour moi.

    Enfin, je peux juste te dire de suivre ton coeur et ta tête. Puis qu'importe que tu écris à tous les jours où une fois par mois, moi c'est certain que je continuerais de te suivre. Après tout, le manque de temps... on connait ;)

    RépondreSupprimer
  5. Mon conseil, suivre ton coeur... Qu'est-ce qu'il te dit lui ?

    Et même si tu n'écris plus aussi souvent, le blogue peut rester là pour tes envies subites d'écriture! Je vais toujours être là ;-)

    RépondreSupprimer
  6. un blog se ferme comme il s'ouvre mais au lieu de dire Bonjour et Bienvenue on dit
    Aurevoir et Merci pour tout....mais avant de faire tout cela il faut être vraiment sur car parfois on le regrette .....Bonne Réflexion..........

    RépondreSupprimer
  7. Je te comprends parfaitement chère Christine, c'est normal, c'est humain et ça t'arrive au moment où ton blogue est de plus en plus cité par des journalistes, des chroniqueuses, Cyberpresse et autres... exactement ce que tu voulais au départ... Rayonner, faire connaître la cause qui te tenait à coeur... Peut-être as-tu une autre cause maintenant... ou alors, la cause c'est toi-même... Se consacrer à soi-même, c'est déjà une cause en soi!!! Bonne réflexion... moi je suis au même point que toi, mais pour la cause qui nous a jadis unies... Je me dis: est-ce nécessaire? Est-ce vraiment souhaité, désiré? Souhaitable, désirable? Est-ce que je tire toute seule un gros troupeau qui n'a pas vraiment besoin de bouger ni de rentrer au bercail? Parfois, on veut pour les autres, on veut plus que les autres... Commencer par s'occuper de soi, de s'alimenter soi-même, c'est sûrement la case départ avant de tenter d'aller vers les autres!!! Bonne réflexion et bonne relâche à toi et tes mousses...
    Et j'invite tes lectrices à l'orée de la relâche à lire cet article de mon «coach de vie», COMBIEN DÉPENSER POUR LA RELÂCHE:
    http://blogue.educoeur.ca/?m=20110226

    RépondreSupprimer
  8. Moi, j'aime la façon dont tu traites l'information, ta réflexion sur un sujet, c'est donc ta façon de pensé qui m'intéresse et me donne le goût de te lire. Choisi le sujet qui t'interpelle et je vais te suivre. La maternité des poupons fait un temps dans notre vie mes les questions concernant ceux-ci continue d'évoluer et ton contenu peu lui aussi grandir avec ta marmaille, tes préoccupations, non? Je pense que tu peux faire évoluer ton blogue au fil de tes intérêts, de ta vie. Si tu veux réduire la cadence, pas de problème pour moi, parce ce que si tu n'as pas le temps d'écrire à toutes les semaines, je n'ai pas, moi non plus, le temps de te lire à toutes les semaines. Je trouverais ça dommage pour toi que tu laisses mourir un projet sur lequel tu as tellement investi d'efforts (sauf si tu n'as plus la flamme, là c'est autre chose). Tu peux faire faire un virage à ton blogue. Une partie du lectorat abandonnera et un nouveau se greffera. Il me semble que c'est comme un magasine qui sent le besoin se remettre à la page, au goût du jour. Bonne réflexion!
    Josée

    RépondreSupprimer
  9. karo Creations3/06/2011 3:58 p.m.

    Grosse reflexion? Je peux tres bien comprendre qu'apres de longues annees tu es envie de changements... je pense que tu dois le faire pour toi avant tout et non pour nous. C'est certain que l'on aime te lire, mais si tu changes ton blogue on l'aimera tout autant car ta plume restera ainsi que ta facon de penser. Je pense que ecrire un blogue quand on a plus le gout va a sa perte...ou a la perte de l'auteur.
    Donc un conseil ecoute ton coeur avant de prendre une decision. Maintenant si tu decides de partir un autres blogue, tu as juste a publier un dernier billet en mettant un lien a ton nouveau blogue, ainsi va la vie, et au diable les contraintes... On ne vit qu'une fois en principe, alors amuse-toi et fait ce qu'il te plait!

    karo

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Mamamiiia,
    Je comprends de te questionner sur le temps à mettre sur ton blogue, quand un plaisir devient une tâche c'est qu'il y a de quoi se questionner...pour ma part je serait triste de ne plus te lire;( snif !!!
    J'ai toujours trouvé que tu faisais du zèle que d'entretenir ce blogue avec toutes les tâchse de la vie quotidienne, métro, boulot, famille et dodo (quand, je le dis c'est loin d'être un reproche, mais je me demandais comment tu faisais...il y aurais lontemps, que j'aurais abandonner, je te trouve courageuse)

    Je trouve important que tu sâche, que tu m'as permis de comprendre à plusieurs reprises que ce je vivais étais normal...je suis retournée au boulot à temps partiel en septembre 2010, je te lisais et mes crises existentiel entre la vie perso et professionnelle, je voyais que je n'étais pas seule.

    Tu sais ton questionnement est réellement légitime...je ne suis pas trop au courant des formalité du monde des blogues, mais une chose est sûre c'est que peu importe le choix que tu feras, tu resteras pour moi une femme qui m'a permise de cheminer et pour cela tu as tout mon respect. Je respecterai ton choix avec la réelle conviction que ce choix te fera également cheminer et que les gens que tu rencontreras auront un prévilège d'être en ta compagnie. Si de laisser aller ton blogue, te permet d'être mieux avec toi et ta famille alors lâche prise. Si le blogue te nourrit et te permet d'évoluer, alors vas-y à ta mesure, sans attente, sans obligation. L'important je crois c'est être à l'écoute de tes besoins peu importe de ce que les gens diront ou penseront.

    Bonne route
    Andréanne

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Mamamiiia,
    Je comprends de te questionner sur le temps à mettre sur ton blogue, quand un plaisir devient une tâche c'est qu'il y a de quoi se questionner...pour ma part je serait triste de ne plus te lire;( snif !!!
    J'ai toujours trouvé que tu faisais du zèle que d'entretenir ce blogue avec toutes les tâchse de la vie quotidienne, métro, boulot, famille et dodo (quand, je le dis c'est loin d'être un reproche, mais je me demandais comment tu faisais...il y aurais lontemps, que j'aurais abandonner, je te trouve courageuse)

    Je trouve important que tu sâche, que tu m'as permis de comprendre à plusieurs reprises que ce je vivais étais normal...je suis retournée au boulot à temps partiel en septembre 2010, je te lisais et mes crises existentiel entre la vie perso et professionnelle, je voyais que je n'étais pas seule.

    Tu sais ton questionnement est réellement légitime...je ne suis pas trop au courant des formalité du monde des blogues, mais une chose est sûre c'est que peu importe le choix que tu feras, tu resteras pour moi une femme qui m'a permise de cheminer et pour cela tu as tout mon respect. Je respecterai ton choix avec la réelle conviction que ce choix te fera également cheminer et que les gens que tu rencontreras auront un prévilège d'être en ta compagnie. Si de laisser aller ton blogue, te permet d'être mieux avec toi et ta famille alors lâche prise. Si le blogue te nourrit et te permet d'évoluer, alors vas-y à ta mesure, sans attente, sans obligation. L'important je crois c'est être à l'écoute de tes besoins peu importe de ce que les gens diront ou penseront.

    Bonne route
    Andréanne

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser un commentaire! C'est toujours très apprécié!