5/11/2012

Maman, as-tu un prénom?

Depuis ma tendre enfance, j'ai toujours nommé ma mère "Maman".  Maman, c'était "maman".  Il n'y a jamais eu d'autres prénoms pour nommer ma mère, même si elle avait bel et bien un prénom.

...

"Maman", c'était la racine, le prénom de celle qui m'a donné la vie, de celle qui m'aimait inconditionnellement malgré les aléas de la vie.

"Maman", c'était l'origine de ma vie, de mon existence, de mes manques, de mes surplus.

"Maman", c'était l'infini, le tout et le rien.

"Maman", c'était  celle qui a eu le droit de vie et de mort sur moi, le droit de m'infliger, de me diriger contre ma volonté, de me ramener dans le droit chemin, de me bousculer, à tord ou à raison, mais "Maman",  c'était "ma" maman.  Ce l'est encore.

"Maman", c'est toi et c'est moi. C'est ta vie et c'est la mienne. Deux vies parfois réunies, souvent séparées, en opposition, en contradiction, en confrontation. 

"Maman", c'est la même cause, le même combat.

"Maman",...et si je t'avais appelée par ton prénom, aurais-tu été plus forte, plus présente, plus consciente de ton impact sur ma vie?

"Maman", si je t'avais un jour appelée par ton prénom, aurais-je enfin accepté de grandir?  Serais-je devenue adulte plus vite?  Aurais-je enfin accepté de devenir femme sans pour autant abandonner mes souvenirs d'enfance?

"Maman"...c'est que mon fils aîné trouve ça bébé de m'appeler ainsi. Est-il déjà devenu adulte, avant moi?  Moi, je t'appelle encore "Maman".

"Maman", dis-moi, si je t'avais appelée par ton prénom, t'aurais-tu sentie moins "mère"?  T'aurais-tu sentie plus femme?

"Maman", dis-moi, avais-tu un prénom?  J'oublie, parfois, que tu en avais un et que j'en ai un aussi.

Et pourtant, "Maman" nous va si bien.  Pourquoi voudrait-on d'un autre prénom?

1 commentaire :

  1. Aucun com sur ce billet plein d'interrogation?
    Personnellement ça me semble inconcevable d'appeler ma mère autrement que maman, même dans nos pire moments d'incompréhension, même lorsque nous nous sommes opposés, que j'ai pris ma place de femme et non plus de fille. Ma mère en temps que mère au foyer s'est forcément largement investie dans son rôle de maman mais elle s'est aussi toujours consacrée à faire des choses pour elle et en ce sens, son rôle de mère ne supplantait pas tout. Elle avait une vie hors de la famille, des amies pour qui elle avait un prénom.
    Parfois mes enfants font mine de m'appeler par mon prénom, mais c'est inconcevable pour moi, c'est comme si il voulait me renier de mon rôle de mère. Je suis une maman cool, mais je serais toujours leur maman et pas leur copine.

    RépondreSupprimer

Merci de me laisser un commentaire! C'est toujours très apprécié!